Délai de réapprovisionnement, définition et formule

Délai de réapprovisionnement, définition et formule


Accueil » Documentation » Ici
Par Joannès Vermorel, dernière version novembre 2014

Le délai de réapprovisionnement (ou délai d'approvisionnement) est le délai utilisé pour contrôler le stock. Il s’agit de la somme du délai de livraison - c'est-à-dire le temps que le fournisseur met à livrer une commande après qu'elle ait été passée - et du délai de commande - le laps de temps écoulé avant qu'une prochaine commande puisse être passée. Le délai de réapprovisionnement se compte en jours.

Le délai de réapprovisionnement a des significations très différentes en fonction du secteur considéré. Dans cette page, nous aborderons le délai de réapprovisionnement du point de vue de la gestion des stocks, c'est-à-dire comme l’un des facteurs clés devant être pris en compte pour l’optimisation des stocks. Cet aspect concerne particulièrement les distributeurs et les grossistes.

Délai de livraison

Dans la plupart des secteurs, les stocks ne peuvent pas être immédiatement réapprovisionnés par les fournisseurs. Par conséquent, afin de s'assurer que la fréquence des ruptures de stock reste suffisamment basse, la personne en charge de la planification de la demande doit anticiper la quantité de stock qui sera consommée entre le moment présent et le prochain réapprovisionnement, en faisant l'hypothèse que la commande est passée de suite. En effet, tandis que les marchandises seront en transit, les stocks continueront à se vider progressivement.

Passons en revue quelques exemples typiques dans la gestion de la chaîne logistique :
  • 1 jour de délai de livraison dans le cas des livraisons à J+1 pour des magasins réapprovisionnés par un entrepôt régional.
  • 1 semaine de délai de livraison pour un grossiste passant commande à un producteur local.
  • 3 mois de délai de livraison pour un fabricant produisant en Asie et ayant un entrepôt en Europe ou en Amérique du Nord.

Délai de commande

Dans le calcul du délai de réapprovisionnement, on fait souvent l'erreur de ne pas prendre en compte le délai de commande. Or, s'il faut 3 jours à un fournisseur donné pour livrer ses marchandises, mais que les commandes auprès de ce même fournisseur ne sont passées qu’une fois par semaine, alors le stock commandé lundi 1er n'est pas simplement censé durer jusqu'au jeudi 4 (3 jours après la commande - soit, le délai de livraison du fournisseur), mais jusqu’au jeudi 11 (10 jours plus tard : 7 jours de délai de commande + 3 jours de délai de livraison), puisqu’aucune commande supplémentaire ne sera faite entre le mardi 2 et le dimanche 7.

Dans la distribution alimentaire, il arrive fréquemment que des fournisseurs n’acceptent des commandes que certains jours de la semaine. Dans ce cas, il faut être conscient que le délai de commande varie en fonction du prochain jour de commande. Par exemple, si un fournisseur ne prend des commandes que les lundis et les mercredis, le délai de commande est de 2 jours le lundi, mais il passe à 5 jours le mercredi.

Somme du délai de livraison et du délai de commande

Le délai de réapprovisionnement est la somme du délai de livraison et du délai de commande. C’est la durée à utiliser pour calculer la demande outil, le stock de sécurité ou le point de réapprovisionnement avec une prévision quantile directe.

Plus le délai de réapprovisionnement est long, plus le niveau total des stocks est élevé. En effet, le stock total inclut à la fois le stock disponible et le stock commandé (en cours de livraison). D'autre part, plus le délai de réapprovisionnement est long, plus les entreprises sont dépendantes de prévisions précises. En effet, lorsque des livraisons à J+1 sont disponibles, une commande erronée (trop grosse ou trop petite) peut être réparée en l'espace de 2 ou 3 jours en appliquant des mesures correctives. Dans le cas des livraisons outre-mer, des commandes incorrectes peuvent pénaliser l'entreprise pendant 6 mois ou plus.

Délai de réapprovisionnement variable

Le modèle de stock de sécurité classique fait l'hypothèse que le délai de réapprovisionnement est une constante qui rentre en compte dans le calcul du point de commande optimal. En pratique cependant, les délais de réapprovisionnement, lorsqu'ils sont mesurés, sont généralement variables.

Cependant, l’impact de ces variations, sur le calcul du stock de sécurité par exemple, est souvent mal compris. Les seules variations qui importent sont les variations imprévisibles. Si le délai de réapprovisionnement varie de façon parfaitement prévisible — par exemple, le fournisseur livre en 2 jours ouvrés et non 2 jours calendaires —, alors ces variations en elles-mêmes n’ont aucun impact sur les calculs utilisés pour la gestion des stocks. Tous les calculs de demande outil, de stock de sécurité et de point de commande doivent simplement prendre en compte les bons délais de réapprovisionnement, qui évoluent au fil du temps.

Les seules variations du délai de réapprovisionnement à prendre en compte pour le contrôle des stocks sont les variations imprévisibles, généralement causées par une augmentation du délai de livraison, due à une rupture du stock chez le fournisseur lui-même.

Mesurer le délai de livraison

Étant donné que le délai de commande est la plupart du temps dicté par l’entreprise passant la commande, l’incertitude sur cette valeur est quasiment nulle. Il peut cependant y avoir des variations sur le délai de livraison. Il est donc généralement important d'en faire le suivi pour chaque commande et à chaque livraison. D'une part, cela permet de garder un œil sur la performance du fournisseur, et d'autre part, cela permet d’ajuster plus finement les niveaux de stock.

Le point de vue de Lokad : Nous avons pu constater que dans certaines entreprises la correspondance entre les livraisons et les commandes qui les ont suscitées n'est pas correctement faite. Par conséquent, pour des items commandés tous les jours ou presque, il est très difficile au moment de leur réception de déterminer s'ils ont été commandés le jour d’avant, ou s’il s’agit d’une livraison retardée d’une commande antérieure. Faire un suivi précis de la correspondance entre commandes et livraisons est la clé de la mesure du délai de livraison, et donc du délai de réapprovisionnement, afin d’être en mesure d’établir un bilan du fournisseur.

Pour en savoir plus


Optimisez vos prévisions de vente avec notre technologie de prévisions du stock. Lokad est spécialisé dans l’optimisation des stocks grâce à la prévision de la demande. La gestion du délai de réapprovisionnement – entre autres – est l'une des fonctions natives de notre moteur de prévisions.