Le Deuxième Atelier : Analyse des Ventes de notre série Envision1 est maintenant disponible, destiné aux universitaires, aux enseignants, aux étudiants universitaires et aux professionnels de la supply chain. Cet atelier offre des informations pratiques sur l’utilisation des outils avancés de Lokad pour gérer des supply chains complexes et optimiser les décisions en matière de stocks.

Une image combinée de parties du script Envision codées en couleur chargeant les données de vente et le schéma de données correspondant.

L’atelier prend la forme d’une étude de cas fictive2 dans le secteur de la vente au détail. Il fournit aux étudiants toutes les informations nécessaires, les orientations et, surtout, les données pour évaluer les risques financiers associés aux clients de l’entreprise de vente au détail.

Les étudiants analyseront les tendances mondiales des ventes de l’entreprise fictive, ses clients, les produits les plus vendus et les canaux de vente, ainsi que les indicateurs de performance clés pour évaluer la rentabilité et tirer des conclusions. Du point de vue du professeur, l’atelier fournit toutes les ressources nécessaires pour un atelier captivant et instructif, y compris un ensemble de données avec un schéma de données relationnel, un environnement de travail interactif et une étude de cas avec des liens intégrés pour aider les étudiants à localiser et à utiliser les fonctionnalités Envision pertinentes3.

Un écran de tuiles et de tableaux de bord affichant des analyses quantitatives des fournisseurs de vente au détail

L’objectif principal de l’atelier est de fournir aux étudiants une orientation structurée pour analyser les supply chains modernes. Ce processus imite les situations commerciales réelles pour lesquelles les Supply Chain Scientists (SCSs) de Lokad génèrent des recommandations au quotidien. Il imite également la progression des initiatives de supply chain que Lokad met en œuvre avec ses clients.

L’atelier commence par une présentation de l’entreprise fictive, une introduction des termes clés et des définitions, ainsi qu’une description détaillée des données. Ce sont les types de détails que l’on trouve dans un Manuel de Procédures Communes (JMP) réel, le document fondateur de chaque initiative de supply chain avec Lokad. Ensuite, il progresse avec une analyse de base et des vérifications de cohérence des données, des étapes essentielles avant même de commencer toute prévision et optimisation des décisions. Ensuite, les moteurs économiques et les risques financiers sont introduits, ce qui établit la base de l’optimisation quantitative éventuelle. Enfin, une analyse holistique est réalisée pour détecter les interrelations entre les produits, un facteur essentiel lorsqu’il s’agit d’optimiser la prise de décision.

En bref, de nouveaux paradigmes nécessitent de nouveaux outils et de nouvelles mentalités. Je pense que cet ajout à notre série d’ateliers démontrera à la communauté élargie de la supply chain (à la fois académique et professionnelle) comment mettre en œuvre la vision de la Supply Chain Quantitative de Lokad4.

En conclusion, je tiens à exprimer une fois de plus ma gratitude à Paul Jan5 pour ses contributions passées et continues à ce projet. Sans ses efforts, cette série d’ateliers n’aurait pas connu un tel succès.


  1. Tous les ateliers publiés ainsi que d’autres exercices pratiques se trouvent dans la section Galerie Envision de la documentation publique de Lokad. ↩︎

  2. Supply Chain Personae est une approche alternative développée par Lokad pour étudier les vraies supply chains et remédier aux défauts des études de cas traditionnelles. ↩︎

  3. Une feuille de réponses est disponible sur demande↩︎

  4. Le Manifeste de la Supply Chain Quantitative expose la vision de Lokad. ↩︎

  5. Paul Jan est, entre autres, professeur agrégé à la Rotman School of Management de l’Université de Toronto, où il enseigne la gestion des opérations et de la supply chain. Il possède plus de 18 ans d’expérience dans les domaines de l’éducation, de la fabrication et de la supply chain. ↩︎