Définition du stock perpétuel - Logiciel d'optimisation du stock

Définition du stock perpétuel


Accueil » Documentation » Ici
Par Joannes Vermorel, Mai 2015

Dans le monde professionnel et de la comptabilité, la notion de stock perpétuel fait référence à un système, en pratique un logiciel, dans lequel les données sur la quantité et la disponibilité des SKU (unité de stockage) sont mises à jour continuellement en fonction des enregistrements de transactions commerciales, principalement les commandes et mouvements de stock. L'objectif du stock perpétuel est de maintenir une estimation précise des niveaux de stock réels avec aussi peu d'inventaires que possible.

Conception de facto pour logiciel moderne

Tous les logiciel de gestion du stock exploitent le stock perpétuel qui consiste à déduire, parmi d'autres quantités, les niveaux de stock actuels en fonction de transactions commerciales également enregistrées dans le système. Ce dernier reçoit généralement les niveaux de stock initiaux et tous les niveaux suivants sont calculés automatiquement. Cette approche utilise la notion de SKU, qui représente un endroit physique censé contenir un certain nombre d'unités d'un même produit. Du point de vue du stock perpétuel, les unités d'un SKU ne peuvent être différenciées. Cette approche est généralement couplée avec une évaluation du stock du type FIFO (first-in first-out = premier entré premier sorti) qui est également calculée à partir des mêmes enregistrements historiques associés aux transactions commerciales utilisées par le stock perpétuel.

Comptage périodique pour correction mécanique

Le stock perpétuel repose sur l'hypothèse que les enregistrements de transactions commerciales reflètent ce qui se passe en réalité dans le stock. Cependant, des erreurs de saisie génèrent des différences entre les quantités qui entrent et sortent réellement et leur équivalent numérique. De plus, à cause de la nature cumulative des calculs de stock perpétuel, les erreurs s'accumulent avec le temps. Même si les transactions commerciales sont enregistrées selon un processus qui garantit un faible pourcentage d'erreurs de saisie, chaque rotation de stock dégrade la précision des indicateurs gérés par le stock perpétuel et notamment le stock disponible. Ce problème est souvent appelé stock fantôme : les niveaux de stock numériques diffèrent des niveaux de stock réels. Le problème du stock fantôme est généralement résolu en recomptant les niveaux de stock. En pratique, les entrepôts et autres environnements très contrôlés ne nécessitent pas de recomptages fréquents. À l'inverse, les environnements dans lesquels il y a peu de contrôle sur les processus de gestion des stocks, comme les magasins, requièrent des inventaires plus fréquemment.